Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro


Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Premiers pas du chercheur dans l'univers de l'entrepreneuriat

Porté par différents brevets personnels, Philippe Pouletty (Aller sur la page web Lefigaro.fr sur Philippe Pouletty) a fondé SangSat Inc. courant 1988. Cette enseigne se focalise sur la transplantation d’organes et est cotée au Nasdaq depuis 1993. Philippe Pouletty a établi l'établissement spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en se servant de brevets consignés à titre individuel. Renommé Conjuchem Inc., il se retrouve introduit en bourse au Canada courant 2000. Outre l’introduction en bourse de SangSat, l'entrepreneur finance l'enseigne de biotechnologie RedCell Inc. (rebaptisée Conjuchem Inc.) entreprenant des recherches relatives à l’effet combiné de substances sur les hématies et l’albumine.

L’engagement de l'homme d'affaires auprès de Truffle Capital

Épaulé par son niveau de spécialisation dans le secteur, Philippe Pouletty se charge de l'organisation ainsi que de l’accompagnement des différentes recherches des PME de Truffle corrélées à la biologie. L'ancien interne des hôpitaux de Paris a institué la startup Truffle Capital en partenariat avec des entrepreneurs bénéficiant de connaissances approfondies de cette branche, Henri Moulard et Bernard-Louis Roques. La société gère un portefeuille avoisinant les 750 millions d’euros. Pour perfectionner la synergie de la société, Philippe Pouletty met sur pied l'équipe de managers ainsi que le CA (conseil d'administration). Le D.G se trouve aussi être impliqué dans la R&D ainsi que la gérance de la propriété industrielle.

Les diverses responsabilités extra-professionnelles du médecin et les titres honorifiques décrochés dans le milieu

Philippe Pouletty se trouve être désigné président à titre honorifique de France Biotech à partir de 2009. L’ancien major de l’Institut Pasteur intervient par ailleurs lors de différents évènements aidant à dynamiser le secteur de la recherche et du business. France Biotech rassemble plus de 150 entreprises se concentrant sur la biotechnologie et réparties sur tout le territoire français. L’organisation donne entre autres l'occasion de faciliter les tractations entre les chercheurs et les entrepreneurs. En raison de ses inventions dans l'univers de la biologie moléculaire présentées de 1986 à 1988, Philippe Pouletty a eu l'occasion de rejoindre la Stanford University Invention Hall of Fame. Par ailleurs, le médecin siège à la société française d’immunologie (SFI) depuis1982. Auprès de l’association européenne hommes d'affaires évoluant dans l'univers de la biotechnologie, l’ancien interne a la possibilité d'aider davantage les startups innovantes. L'administrateur de Truffle Capital a par conséquent accepté les responsabilités de vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009.

Formation et débuts du chercheur

Pendant son internat à Paris, Philippe Pouletty a œuvré dans différents hôpitaux se trouvant dans la région. Il est un spécialiste en immunologie et en hématologie. Le chercheur se fait en peu de temps remarquer à Stanford grâce à sa spécialisation en biologie moléculaire. Au sein de cet établissement, l'ancien interne se présente comme un membre actif du laboratoire dédié à ce domaine entre 1986 et 1988. Le chercheur a pu véritablement rehausser son expertise en immunologie au sein de l’hôpital Saint-Louis. Le futur businessman a par ailleurs reçu une bourse de l’INSERM destinée à cette branche pendant son séjour dans la métropole parisienne. Philippe Pouletty terminé ses études à l’université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) courant 1981. Le futur chercheur a pu commencer son cursus en médecine une fois son baccalauréat série C en poche.

Au courant des gageures dans cette branche, Philippe Pouletty accompagne deux unités de recherches encourageantes, Deinobiotics et Biokinesis. Via ces entreprises, Truffle Capital contribue à la fabrication d'un nouveau genre d'antibiotiques et de médicaments contre le cancer. Dans le but de simplifier l'élaboration de vaccins et d’immunoactivateurs, la compagnie Abivax a notamment absorbé les entreprises Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait quelquefois fusionner diverses entreprises de son portefeuille en vue d’accentuer le développement de ses différents concepts. Formée en 2014, l'entreprise Diaccurate s'efforce d'élaborer un nouveau genre de traitements contre le SIDA. Cette compagnie spécialisée en biotechnologie est née d'une collaboration entre l’Institut Pasteur et la société de placement présidée par Philippe Pouletty. Le portefeuille de Truffle Capital englobe entre autres l’entreprise Symetis mise en place en 2004. La startup crée et vend des valves aortiques transcatheter. Elle doit entrer en bourse en 2017.